16 novembre 2019
Sevrier : une rénovation de la villa du Prieuré en faveur de la transition énergétique
Ce samedi 16 novembre, Jacques REY, Maire de Sevrier a inauguré la rénovation énergétique de la villa du Prieuré ou Maison Dézirat en présence notamment de Catherine PACORET, Conseillère régionale, Gilles FRANCOIS, Vice-Président du SYANE, Françoise CAMUSSO, Vice-Présidente du conseil départemental et Pierre LAMBERT, Préfet de la Haute-Savoie.

Achetée en 2014 par la commune de Sevrier, la propriété Dézirat, située à proximité du centre ville a permis l'ouverture d'un parc arboré de près de 6400 m2. Le conseil municipal a souhaité réamager l'intégralité du bâtiment de la propriété afin de permettre la tenue d'événements. Le projet de rénovation comprent l'isolation, l'installation d'une ventilation double et simple flux en fonction des pièces et le remplacement des éclairages existants par des luminaires LED avec détecteurs et variateurs. Les travaux seront complétés par l'installation d'une pompe à chaleur géothermique pour le chauffage des pièces.


Lauréat de l'appel à projets « Rénovation énergétique des bâtiments publics » lors de l’édition 2018, le projet bénéficie d’un soutien financier du SYANE de 80 000 € (par rapport à un montant d’investissements éligibles à la rénovation énergétique de 281 205 €) et d'une enveloppe de 10 000 € supplémentaires au titre du fonds "Energie renouvelable" avec 'utilisation de la technique de géothermie pour le système de chauffage.

Ce bâtiment ainsi rénové devrait permettre d'éviter le rejet de 12 tonnes de CO2 par an, soit un gain énergétique de près de 83%.

Depuis 2012, le SYANE a accompagné 76 projets de rénovation énergétique, soit une participation financière de 4,8 M€.

En 2019, le SYANE a renouvelé sa politique d’Appels à Projets, avec une nouvelle enveloppe de subventions de 838 829 €. 12 projets énergétiques ambitieux ont été retenus et vont bénéficier d’un soutien technique et financier de la part du SYANE dans la mise en œuvre des travaux de rénovation énergétique de bâtiments publics.

Un peu de technique :
La géothermie récupère les calories présentes naturellement dans le sol. Celles-ci sont prélevées dans le sol grâce à des capteurs souterrains, puis transmises au bâtiment via une pompe à chaleur. Une pompe à chaleur géothermique est alimentée par de l’électricité. Le rendement de ce type de pompe à chaleur est important. Dès lors, les économies réalisées peuvent représenter un peu plus des deux tiers de la facture de chauffage. Cette solution de chauffage est donc une des réponses aux défis de la transition énergétique, d’autant plus qu’elle n’est pas émettrice de polluants atmosphériques in situ.


Crédits photos : Essor Savoyard et Lac Annecy Congrès (facebook)
 

    Lettres du SYANE, rapport annuel
    Communiqués de presse

 Retrouvez toute l'actualité
 éditoriale du Syane

SYANE Groupe